11 août 2017

Yamina Benguigui, Femmes d'islam (1996)

Elles sont des dizaines, musulmanes d'Iran, d'Algérie, d'Égypte, du Mali, du Yémen et aussi de France, à avoir confié leurs peurs, leurs frustrations, leur solitude à Yamina Benguigui. Femmes d'Islam, qui fut d'abord un documentaire récompensé par de nombreux prix internationaux, est la somme de ces témoignages patiemment recueillis pendant deux ans. Dans la tradition musulmane, "les garçons sont élevés avec la notion de supériorité sur les filles, qui font les tâches ménagères, sur qui pèsent les interdits, même celui de la parole. Elles sont élevées pour reproduire les mêmes schémas, pour répéter ce qu'elles ont vu faire par leurs mères", raconte ainsi Khadija, journaliste algérienne, trois ans avant d'être assassinée pour avoir osé parler haut et fort.
Née dans une famille algérienne installée en France, Yamina Benguigui raconte d'autant mieux ces femmes d'Islam qu'elle a connu, dès ses premières années, les interdits imposés au nom de la loi coranique et de la tradition. C'est sa volonté de témoigner qui lui a permis de se libérer du carcan familial et religieux.
Voir aussi :
Henda Ayari, "J'ai choisi d'être libre, Rescapée du salafisme en France" (2015)
Chahdortt Djavann, Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique (2016)
Ayaan Hirsi Ali, Insoumise (2005)
Ayaan Hirsi Ali, Ma vie rebelle (2006)
Fawzia Zouari, Je ne suis pas Diam's (2015)
* Jeannette Bougrab, Maudites (2015)
* Irshad Manji, Musulmane mais libre (2003)
Lutte féministe, droit des femmes
Shirin Musa, la femme voilée « islamophobe » ?
Follow on Bloglovin
 

Archives (2011 à 2014)

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...